Les 15 promesses du Rosaire

Prier le chapelet, c’est prier les mystères du rosaire; c’est donc entrer, profondément vierge_oret durablement, dans la méditation de la vie du Christ et de la Vierge-Marie. Et Marie, par la prière du rosaire, nous fait la promesse (ou plutôt les promesses) de recevoir des grâces, 15 pour être précis. Pas moins que cela!

Au XVe siècle, un religieux dominicain du nom d’Alain de la Roche (déclaré bienheureux depuis), fut assailli par de terribles combats et tentations, et ce durant des années.

Durant ce rude temps d’épreuve, une consolation se manifesta à lui en la personne même de Marie, accompagné de quelques saints, qui le visitèrent et chassèrent loin de lui le démon. Marie lui montra alors les promesses et grâces que chacun peut obtenir par la prière quotidienne et fidèle du chapelet. Alain de la Roche mit donc par écrit ces promesses qui nous sont parvenus jusqu’à nous aujourd’hui (Approuvées par le Saint-Siège en 1895)

Les 15 promesses de la Vierge Marie au rosaire

1. A tous ceux qui réciteront dévotement mon Rosaire, je promets ma protection toute spéciale et de très grandes grâces.
2. Celui qui persévérera dans la récitation de mon Rosaire recevra quelques grâces signalées.
3. Le Rosaire sera une armure très puissante contre l’enfer. Il détruira les vices, délivrera du péché, dissipera les hérésies.
4. Le Rosaire fera fleurir les vertus et les bonnes œuvres et obtiendra aux âmes les miséricordes divines les plus abondantes ; il substituera dans les cœurs l’amour de Dieu à l’amour du monde, les élevant au désir des biens célestes et éternels. Que d’âmes se sanctifieront par ce moyen !
5. Celui qui se confie en moi par le Rosaire, ne périra pas.
6. Celui qui récitera pieusement mon Rosaire en considérant ses mystères, ne sera pas accablé par le malheur. Pécheur, il se convertira; juste, il croîtra en grâce et deviendra digne de la vie éternelle.
7. Les vrais dévots de mon Rosaire seront aidés à leur mort par les secours du Ciel.
8. Ceux qui récitent mon Rosaire trouveront pendant leur vie et à leur mort, la lumière de Dieu, la plénitude de ses grâces et ils participeront aux mérites des Bienheureux.
9. Je délivrerai très promptement du purgatoire les âmes dévotes à mon Rosaire.
10. Les véritables enfants de mon Rosaire jouiront d’une grande gloire dans le Ciel.
11. Ce que vous demanderez par mon Rosaire, vous l’obtiendrez.
12. Ceux qui propageront mon Rosaire seront secourus par moi dans toutes leurs nécessités.
13. J’ai obtenu de mon Fils que tous les confrères du Rosaire aient pour frères, en la vie et à la mort, les Saints du ciel.
14. Ceux qui récitent fidèlement mon Rosaire sont tous mes fils bien-aimés, les frères et sœurs de Jésus-Christ.
15. La dévotion à mon Rosaire est un grand signe de prédestination.

Vous n’y croyez pas? Attendez, voici un témoignage qui pourra vous faire changer votre regard.

Le miracle d’Hiroshima

Miracle Hiroshima
Remarquez les religieux à droite de l’église, circulant parmi les décombres.

En 1945, pour s’assurer la victoire et garantir la fin de la guerre, les États-Unis se décident à utiliser pour la première fois de l’histoire la bombe atomique qu’ils viennent de mettre au point; comme vous le savez sans doute, deux bombes furent larguées : une sur Hiroshima, une autre sur Nagasaki.

A Hiroshima, le 6 août 1945, une bombe A fut larguée et explosa à 555 mètres au dessus du sol. La température au sol étant de 3000 degrés Celsius, tout être humain périt dans un rayon de 1200 mètres et toute maison fut détruite; au delà, les radiations causèrent la mort rapidement à des milliers d’autres personnes.

Cependant, à 100 mètres du point d’explosion se situait un couvent de Jésuites Allemands, qui étaient entrain de prier leur chapelet. Ils sortirent indemnes de l’explosion, sans radiation, le couvent demeurant debout et intact. Ce miracle ne trouva aucune explication. Le miracle se reproduisit le 9 août 1945, où les frères franciscains du père Maximilien Kolbe étaient eux aussi en prière avec leurs chapelets; ils survécurent tous de la même manière, au milieu d’un carnage sans nom. Ainsi venait se confirmer la promesse de la Sainte Vierge à Alain de la Roche :

 

Celui qui se confie en moi par le Rosaire ne périra pas.

le rosaire : 15 promesses offertes par Marie
Le Rosaire confié à St Dominique par la Vierge.